Guide de la zone d'Héraklion,Crète

Exactement dans le coeur de la ville, l'hôtel Olive Green est le point de départ parfait pour aller voir la très vive et intéressante capitale de Crète.

Le musée archéologique d'Héraklion

Le musée archéologique d'Héraklion est un des musées les plus importants et signifiants de la Grèce. Le musée fut construit entre 1937-1940, et vante de 20 chambres avec des pièces qui sont exclusivement originaires de Crète. Les collections arrivent principalement du centre et de l'ouest de l'île de Crète, et couvrent une période de 5.500 années. Les pièces sont présentées en suivant l'évolution chronologique de la civilisation Minoenne. Il est situé dans le centre ville, à 100 mètres de l'Hôtel .
Informations: (0030) 2810 279000

Le musée historique de Crète

Le musée fut fondé en 1953 par la Société des Études d'Histoire de Crète. Il est abrité dans un bâtiment néoclassique à trois étages, propriété de la famille Kalokairinos, et représente un élément important de l'histoire et de la tradition de Crète. Il a 12 chambres qui montrent l'évolution de la civilisation Crétoise à partir de la période Chrétienne jusqu'au 20ème siècle. Ses collections incluent des photos, des héritages historiques, des livres, des cartes, des costumes Crétois et beaucoup d'autres pièces qui représentent l'ancienne Crète.
Informations: (0030) 2810 283219, 288708

Le Musée Historique Naturel de Crète

Dans le musée historique naturel de Crète, les visiteurs deviennent familiers avec la flore et la faune de Crète et de la Grèce continentale. Un des points cruciaux du musée est celui de permettre aux visiteurs de comprendre la relation entre les anciennes civilisations et l'environnement naturel; d'apprendre à propos du passé impressionnant, le future de Crète et la Méditerranée, à travers les fossiles, les pierres et les minéraux.
Information: (0030) 2810 324366, 282740

Le musée des arts visuels

Le musée des arts visuels d'Héraklion (METH) fut fondé en 2000 par K. Schizakis et est un lieu de rencontre entre les artistes et leur public. C'est un lieu de développement intellectuel,d'éducation et de divertissements. Le musée abrite des événements artistiques et culturels importants.
Informations: (0030) 2810 226683

La forteresse de Koules

La Venice de l'est, comme on l'appelait pendant l'époque Vénitienne, a les Koules comme le marque de fabrique de la ville médiévale d'Héraklion. La Forteresse de Koules fut construite en 1523-1540 en offrant une vue spectaculaire sur la mer de Crète, et c'est la sentinelle vigilante qui protège la ville d'Héraklion.

Le tombeau de N. Kazantzakis

Le tombeau du bien-aimé écrivain de Crète est situé dans le sud des Murs Vénitiens, sur le point le plus haut de la fortification Vénitienne, le bastion Martinego. Sa croix en bois porte sa fameuse citation: Je n'espère rien. Je n'ai peur de rien. Je suis libre. En offrant une vue toute entière sur la ville d'Héraklion, ce monument précise qu'aucun hommage sera jamais assez pour ce grand homme.

Le Palais de Knossos

Knossos est la création la plus importante et majestueuse de la civilization Minoenne, un héritage culturel sacré de la Grèce et un monument mondial renommé. Situé 5 km à sud-est d' Héraklion, le Palais minoen de Knossos, s'étendant sur une surface de 22.000 m2, est visité par des milliers de touristes et de gens du coin chaque année.
Information: (0030) 2810 231940, 2810226470

La Basilique de Saint Markus

La basilique de St. Markus est aussi située dans la place Venizelou et aujourd'hui est utilisé en tant de salle de conférences, de centre d'exposition, aussi bien que pour d'autres évènements culturels. Il abrite aussi la librairie municipale, qui fut construite par les Vénitiens en 1239. Les ducs participaient aux services cléricales et furent aussi enterrés là-dedans. De l'entrée de l'église l'héraut prononçait les directives du duc au gens.

Les murs Vénitiens

Les murs Vénitiens représentent le projet le plus formidable de la période vénitienne. Ils furent construits dans le 15ème siècle tandis que des extensions et des améliorations furent effectués pendant le 16ème et le 17ème siècle. L'architecte principal fut l'un des fameux ingénieurs de l'armée du 16ème siècle, Michele San Michele de Vérone. Le périmètre a une longueur de 3 km renforcé avec trois remparts qui sont encore préservés. Il a quatre portails: le portail du port, le portail de Lazaretto ,le portail du Pantocrator ou Panigra aujourd'hui connu sous le nom de portail de Chania, et le quatrième portail est sur le côté sud appelé portail de Jésus, ou nouveau portail. En continuant le long du périmètre nous rejoignons l'imprenable bastion de Martinego, le point le plus haut sur une cime où les murs rencontrent un triangle dans une péninsule. Ici il y a le tombeau de Nikos Kazantzakis (1883-1957) d'où on peut apprécier une vue à couper le souffle.

La cathédrale de Saint Minas

Saint Minas est l'église urbaine située dans la place Agia Ekaterini. Elle fut construite pendant les années 1862- 1895, c'est une des églises les plus impressionnantes pour ses dimensions et sa position. Elle a la silhouette d'une croix avec un dôme et quatre piliers équidistants. Sur le coin vers l'ouest de l'église urbaine il y a une autre église,celle de Agios Minas,qui est plus ancienne et plus petite, et a des sculptures ornées et des icônes du 18ème siècle. On ne sait pas quand elle fut construite. Depuis l'année 1735,cette petite église fut utilisée pendant une période considérable comme une église urbaine jusqu'au jour où elle fut remplacée par l'autre,qui était plus grande. À côté vous trouverez l'archevêché de Crète.

L'église de St. Titus

Le long de la rue August au numéro 25, sur la gauche, vous trouverez une place qui accueille St.Titus, une église en honneur du protecteur de l'île. Au début,c'était un temple byzantin, mais qui a été endommagé considérablement pendant les différentes phases historiques qu'il a vécu: des rénovations y compris des grandes modifications faites par les Vénitiens dans le 16ème siècle et fut utilisée aussi comme église urbaine par les Catholiques. Pendant la période du régime des Turques elle fut convertie en une mosquée, la “Vezir mosque”, détruite par un tremblement de terre en 1856 , reconstruite sur ses propres bases en 1872. En 1926 elle est devenue encore une église orthodoxe après avoir subi des réparations et des modifications. La combinaison d'une variété d'éléments architecturaux peut être vue comme un soutien de son histoire à multiples facettes. A l'intérieur de St.Titus est conservé le crâne du saint après son retour de Venise, où il fut initialement envoyé pendant la mise à sac d'Héraklion par les Turques.

La fontaine Morozini

Elle est située au centre de la place Venizelou, et fut inaugurée par l'administrateur Vénitien Francesco Morozini. L'eau sort de jet des bouches de quatre lions, datant 14ème siècle, le décor des huit abreuvoirs de la fontaine est composé de reliefs des scènes de la mythologie grecque ,qui a sur son sommet une statue gigantesque de Poseidon qui tient un trident qui fut malheureusement détruit pendant le régime des Turques. La fontaine fut reliée à un aqueduc (aussi construit par Morozini) en transportant l'eau du versant de Yuchta jusqu'à Heraklion.